HOME NEWS CALENDAR OF EVENTS LEARNING QUESTIONNAIRES
Click here to Sign In
OVERVIEW REGISTRATION PARTICIPATION STATEMENTS PHOTOS

View Statement
List of Published Statements

"Les filles: briseuses de barrières"
Submitted by
Date published
Link to Official Document
Déclaration de la Commission sur le statue de la femme 2018

Les filles: briseuses de barrières
L’encouragement, outillage et autonomisation de toutes les filles, incluant celles vivant dans les zones rurales, est essentielles afin d’accomplir les objectifs de développement durable (ODD), cependant la pauvreté extrême, les inégalités systémiques et les pratiques discriminatoires persistent. Malgré les engagements pris dans l’agenda 2030 de développement durable et durant la Convention relative aux droits de l'enfant (CRDE), parmi d’autres lois, les résolutions et déclarations sur la valorisation et les droits de la fille, les filles vivant dans les zones rurales rencontrent encore des barrières en éducation, en santé et en sécurité. Ces barrières les empêchent de pouvoir briser le cycle de pauvreté, de jouir de leurs droits humains et de contribuer à l'accomplissement des ODD. Le Working Group on Girls, une coalition de soixante-dix organisations non gouvernementales avec des fortes racines engagées avec des filles dans toutes les régions du monde, incite la communauté Internationale, incluant les Nations unies et tous les États membres, de s’assurer que les filles en zones rurales ne sont pas oubliées et qu’elles sont impliquées de façons significatives dans les stratégies qui les permettent d'atteindre leur plein potentiel.
Comme le secrétaire général a noté dans son rapport sur la fille (A/72/218), les États membres aurons besoin de données désagrégées pour adresser le progrès fait vers les engagements de l’agenda 2030 et d’autres politiques et résolutions et pour s’assurer que les filles de zones rurales sont incluses de façons significatives dans l'implémentation de l’agenda universel, intégré et indivisible de développement .

Encouragement, outillage et autonomisation des filles en zones rurals

L'égalité des sexes est un préalable essentiel développement global. L’autonomisation des femmes commence avec les filles. Trop souvent la privation et l’inégalité dont les filles souffrent sont acceptés comme une étape pour les préparer à être des femmes. La continuité d’inégalités traditionnelles rendra la contribution des filles et femmes à des changements fondamentaux nécessaires afin de créer une société plus équitable et du développement durable impossible. Dans le cas des communautés rurales en particulier, les femmes rurales auront un rôle important en tant qu’exemple de dirigeantes dynamiques pour les filles, des leaders qui aident à enlever les barrières spécifiques au sexe dans les zones rurales et les villages. Les filles rurales ont besoin d’être inclus dans la prise de décision à tout le niveau, incluant au niveau familial, de la communauté et dans les processus politiques. Les expériences, perceptives et solutions que les filles rurales apportées avec eux sont uniques et les gouvernements ont beaucoup à bénéficier de la contribution des filles lorsque les politiques et programmes qui affectent le bien-être de la société est sous considération. Les filles de zones rurales dépendent sur l'implémentation des ODD pour pouvoir s’épanouir, lorsque des portes ouvrent dans leur éducation et autonomisation. De plus, comme cela a été répété à maintes reprises au niveau international, encouragement, outillage et autonomisation de la fille ont un effet multiplicateur—cela résulte à un des bénéfices et avantages exponentiels pour la société, car les filles sont capables de contribuer et de prendre des décisions quiectent la prospérité sociale et économique de tous. Par exemple, l’encouragement, l’outillage et l’autonomisation des filles rurales mènent à la réduction des chances d’un mariage précoces, de plus grandes probabilités qu’une fille est informée et active dans les planifications familiales, diminution dans les mortalités infantiles et maternelles et une participation renforcée des filles dans la prise de décisions sociales, économiques et politiques. Tout ceci contribuent à l’avancement du processus de développement. Nous devons écouter la voix des filles, les inclurent dans nos consultations, les encourager à prendre pouvoir, les pousser à construire leur capacité et les enhardir à être un membre actif de la vie collective.

Recommendations

L’agenda de développement durable 2030 présente une structure qui, si appliqué minutieusement, permettra aux filles rurales de vaincre les barrières auxquelles elles font face. Donc, nous faisons appel aux États membres pour:

1. S'engager à une approche basée sur les droits humains dans tous vos efforts d’encouragement, d’outillage et d’autonomisation des femmes et filles, notamment dans les zones rurales en ligne avec les engagements exprimés dans les ODD.

2. Investir dans l'éducation de qualité (ODD 4) pour les filles, qui aura un impact sur leur accès à du travail décent (ODD 8) en leur assurant un aller-retour sécuritaire de l’école, des facilités sanitaires adéquates dans les écoles et l’égalité des sexes dans le curriculum, l'administration, la pédagogie, la formation de professeur et les politiques.

3. Promouvoir les mécanismes de collecte de données qui fournissent les moyens de surveiller non seulement les inscriptions d’écoles, mais aussi la complétion de chaque niveau – élémentaire, secondaire et tertiaire – d’éducation, autant que les facteurs intersectants de handicap, de lieu et de statut économique et leur impact sur l’éducation des filles, particulièrement en zones rurales.

4. Contribuer à la réalisation de l’ODD 1 en appliquant un plan de protection social incluant le socle (1.3) et assurer que toutes filles et femmes a le droit aux ressources économiques ainsi que l'accès aux services de base, la possession et contrôle de terrain et autre forme de propriété, héritage, ressources naturelles et l'appropriation de nouvelles technologies et d'aide financière (1.4, 5.a)

5. Assurer la santé des filles rurales en fournissant de l'assistance à celles qui font face à de la malnutrition (2.2), de haut niveau de mortalité maternelle et aux fistules obstétricales le résultat de mariage infantile, forcé et précoce (3.1) et d’autres problèmes de santé liés au sexe.

6. Combattre les stéréotypes et norms culturels qui perpétuent l’inégalité des soins et des responsabilités ménagères pour les filles rurales (5.4), comme la collection d’eau et de bois de feu ( ODD 6 et 7)

7. Renforcer la résilience et les capacités adaptatives aux dangers liés au climat et aux désastres naturels dans tous les pays, incluant une concentration sur la planification efficace liée au changement climatique et à la gestion pour les filles rurales(ODD 13).

8. Éliminer la maltraitance, l’exploitation, le trafic et toutes formes de violences et roture envers les filles, incluant les pratiques traditionnelles nocives ( 16.2 ). Le futur de la société d'aujourd'hui dépendras grandement sur la manière avec lesquels les gouvernements, communautés, les programme dctionnels et les familles relâchent le potentiel latent de la génération plus jeune et préparent le monde qu’ils hériteront. Les filles rurales doivent se voir comme des agentes actives de leur propre développement et une force motrice d’effort continu pour toujours améliorer leur condition et pour contribuer à l'amélioration de leur communauté.

Translated by/ traduit par : Audrey C. Meloche

Copyright (c) United Nations 2010 | Terms of Use | Privacy Notice | About CSO Net | Contact NGO Branch
Sign In to CSO Net

User name:


Password:


Forgot your username/password? Click here